Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 11 Invités

ludmiljazz, phiphi37

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Mar 7 Juin 2011 - 12:27
Dernières arrivées au catalogue

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens Importants
Davide's crown cap Forum
--------------------------------------
Das Kronkorkenforum
--------------------------------------
Foro Tapon Corona
--------------------------------------
Форум коллекционеров кронен-пробок
--------------------------------------
Crowncap Collectors Society International
--------------------------------------
Crowncaps.info
--------------------------------------
The Bottle Caps Index
--------------------------------------
Catalogue de capsules de bières Belges
-------------------------------
Picture caps / wim Spijker
--------------------------------------
Motiv Datenbank
--------------------------------------
Caps Navigator Community

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Valérie
 
Ni-Ju-Caps
 
mickael
 
jogg60
 
phiphi37
 
Baufayt
 
Dede57
 
achille
 

Statistiques
Nous avons 277 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est bibious08

Nos membres ont posté un total de 57528 messages dans 7127 sujets

Röhrlbräu a fait une bourde...ou bien?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Röhrlbräu a fait une bourde...ou bien?

Message  Ni-Ju-Caps le Lun 27 Mar 2017 - 18:12

Une bien vilaine histoire vieille de 1 an tout juste de "capsule et de bière" qui (pour moi) n'a pas été "calculé" et si oui, elle a eu une fin prématurée et un "succès commercial" TRES bref....à ne pas refaire  Evil or Very Mad

(article et photo francetvinfo)
Un brasseur bavarois contraint de retirer une "bière nazie"

La capsule de la bouteille était frappée d'une tête de mort et la date de péremption renvoyait à l'anniversaire de la Nuit de Cristal.

La bière, baptisée "Clôture frontalière", utilisait des symboles nazis pour critiquer l'afflux massif de réfugiés en Allemagne. Une brasserie bavaroise a été contrainte de la retirer du commerce et de présenter des excuses, tout en rejetant toute accointance avec l'extrême droite.

L'étiquette du breuvage proclame également que "la patrie a besoin de bière", alors que l'étiquette arrière mentionne les mots "Protéger", "Préserver", "Défendre", "Discipline", "Loyauté" ou encore "Sincérité". Dans le contexte de crise migratoire actuel, le nom de la bière – "Clôture frontalière" – évoque les barrières érigées par plusieurs pays européens, à l'image de la Hongrie, pour se protéger du flux de demandeurs d'asile.

Le brasseur se défend de tout extrémisme

Le nom renvoie également aux demandes répétées des conservateurs bavarois de fermer les frontières allemandes, alors que la Bavière, frontalière de l'Autriche, était en première ligne pour la prise en charge des candidats à l'asile empruntant la route des Balkans. La capsule de la bouteille est frappée d'une tête de mort, pouvant là aussi rappeler certaines unités SS dont un crâne humain était le symbole.

Des étudiants d'une université locale ont appelé à boycotter la boisson alcoolisée, qualifiée sur les réseaux sociaux de "bière nazie". Ils ont pointé le prix de la bouteille, 0,88 euro, arguant qu'il évoquait le nombre "88" utilisé comme code dans les milieux néo-nazis pour désigner le salut hitlérien, H étant la 8e lettre de l'alphabet et "HH" signifiant "Heil Hitler". La date de péremption, le 9 novembre, renvoie également à celle du gigantesque pogrom de la Nuit de Cristal, perpétré le 9 novembre 1938 par les nazis.

Pure coïncidence, soutient le brasseur, selon lequel le prix de la bière change avec les taxes de vente et la date est calculée par ordinateur. "Nous n'avons absolument rien à voir avec les extrémistes de droite", a insisté le patron de la brasserie.


Je parles de ça, car la (vilaine) capsule est désormais "historique" et collector.
Je ne l'avais pas obtenu jusque là et elle avait un certain charme "de l'interdit" qui fait d'une capsule sinon ancienne une rareté.

Les autres capsules de la brasserie étaient telle




Rien avoir avec une suspicion d'extrémisme national.

La dernière en question donc (avorté depuis) que j'ai pu récupérer à Hirschaid pour des "clopinettes"

tête de mort certes, mais avec le chapeau pour moi aucune allusion au crâne EssEss...ou alors faut vraiment chercher l'intrus.

Le truc du prix - mauvaise pioche - est un conseil de prix producteur qui n'engage en rien le commerçant qui applique son prix juste.
Et la date de DLUO est sinon de mauvais goût, d'une malveillance aggravé de la personne qui s'occupait de ça. En même temps c'est vérifiable, ça va de date à date d'une année à l'autre.
Grenzzaun, je le traduirais plutôt par "grillage frontalier" ça sonne tout de suite moins "agressif".
Les "valeurs" évoqués sont -disant courants dans le langage "patriotique" bavarois où on a les pieds bien ancrés sur la terre bavaroise et la tête des fois dans le ciel bleu-blanc de Bavière avec le nez un peu haut...

Je ne veut surtout pas défendre cette bière qui pour moi fait quand même allusion à des critères dépassé depuis un certain temps, mais je rouves que cette "chasse aux brasseurs" soit trop prise au sérieux.
N'empêche que si le brasseur regrette, il n'y a pas de quoi s'affoler, s'il recommençait faudrait se poser des questions.

Pour moi c'est une "histoire de capsules" à ne pas oublier....comme on ne doit pas oublier les horreurs d'un temps revoulu et lointain.
avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9000
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum